mercredi 4 avril 2018

Maria Rando Gonzalez, une chercheuse dans l’âme.





Le souffle de l’Orient et le goût de la recherche ont toujours circulé dans mes veines. De part mes liens ancestraux avec l’Inde, ceux-ci m’ont permis d’entrouvrir celui de la médecine traditionnelle chinoise. C’était comme une évidence, comme une respiration primordiale.

L’exploration de ces liens mémoriels avec l’Orient sur le plan personnel ou thérapeutique, m’a amené à pousser la porte de l’IMTC dont j’ai débuté mes études en 1991.

Lire la suite 
Article sur http://dragondubled.fr/