mercredi 17 janvier 2018

RHUME ET GRIPPE CHEZ L'ENFANT



Caractéristiques et diagnostic du rhume et de la grippe en médecine traditionnelle chinoise

Le rhume est une maladie virale contagieuse qui infecte les voies respiratoires supérieures. Des centaines de virus connus sont à l’origine du rhume – voilà pourquoi on peut attraper des rhumes à répétition sans jamais pouvoir être immunisé contre la maladie. La plupart des gens développent plusieurs rhumes par an, surtout durant l’hiver.

La grippe ou « influenza », est une infection de l’appareil respiratoire supérieur extrêmement contagieuse. Bien qu’ils présentent des symptômes semblables, le rhume simple et la grippe sont des problèmes relativement différents. La grippe est causée par un groupe spécifique de virus appelés « virus de l’influenza ».

Il existe de nombreuses souches d’influenza, par exemple la grippe porcine (H1N1) et la grippe aviaire (H5N1), et leur nombre ne cesse de croître en raison de la mutation rapide des virus. C’est ce qui explique pourquoi les gens sont victimes de la grippe année après année et pourquoi la protection offerte par la vaccination ne vaut que pour une saison.

Ce dit, 2018 manifeste la souche du virus de la grippe H1N1, du groupe A. Elle a la particularité d’être très sévère, et touche des patients plus jeunes qu’à l’accoutumée. Ainsi, on observe cette année que le virus touche davantage d’enfants et de jeunes adultes en bonne santé.

Et la sévérité de cette souche se vérifie : c’est exactement le même virus qui a sévi à l’hiver 2009 et à l’époque, on avait également pu observer parmi les cas les plus graves que, si beaucoup de personnes âgées avaient été infectées par la grippe, le virus avait cette année-là touché plus d’enfants, d’adolescents et d’adultes en bonne santé : quelque chose dans ce virus H1N1 peut provoquer des réactions graves.

Pour la médecine chinoise, le changement des conditions météorologiques et climatiques est un facteur majeur pour développer des syndromes dit « Gan Mao ». Ce qui veut dire, que le rhume et la grippe correspondent à des Attaques par Vent externe 外风  et qui peuvent se manifester sous forme de Vent Froid 外感风寒 , Vent Chaleur  外感风热  ou Vent Tiédeur 风温病..

Ces syndromes s’observent fréquemment en hiver. Cependant il se rencontre aussi à d’autres saisons en cas de faiblesse des défenses de l’organisme.

1.        Attaque externe de Vent-Froid  外感风寒 
Il pénètre principalement par la peau  provoquant des symptômes tels que nez bouché, éternuement, écoulement nasal clair et aqueux, frilosité, fébricule, aversion pour le froid, pas de transpiration, céphalées occipitales et /ou raideur de nuque, courbature des membres et douleurs articulaires. La sensation de froid ressentie au milieu de dos et qui survient comme une vague qualifie ce syndrome de Vent Froid . Le pouls est superficiel. Le principe de traitement pour éliminer le Froid, consiste à réchauffer le corps en provoquant la transpiration.

2.        Attaque externe de Vent-Chaleur 外感风热
Il pénètre par le nez ou la bouche à la gorge et ensuite descend vers la trachée jusqu'aux poumons via les voies respiratoires. Les symptômes sont soif, sécheresse de la gorge, écoulement nasal jaune, nez bouché, éternuements, fièvre ou fièvre élevée,  transpiration, mal de gorge, une congestion nasale, une toux sévère avec mucosités épaisses, fatigues, urines jaunes, enduit mince jaune et pouls superficiel et rapide.
Principe de traitement : soulager la gorge et éliminer la Chaleur.

3.        Attaque externe Vent tiédeur ou Chaleur Humide de l'été 风温病..
La tiédeur entre dans le corps par voie naso-buccale et agresse d’abord le Poumon. Les symptômes sont : fièvre, transpiration, soif, aversion pour la chaleur, nez bouché, dyspnée, vomissements, diarrhée, vertiges et flatulences. Enduit fin jaune ;pouls rapide superficiel.

Traitements

Le vaccin contre la grippe saisonnière est proposé chaque année, en particulier aux personnes âgées. Sa formulation varie d'une année à l'autre car les souches en circulation changent. L'efficacité du vaccin varie en fonction de l'âge du patient mais aussi de la formulation.

Que propose la médecine occidentale pour soigner la grippe ?

  • Les médicaments contre la fièvre (antipyrétiques) : l'élévation de la température du corps fait partie du processus normal de lutte contre une infection.
  • Les médicaments antiviraux :ces médicaments qui détruisent les virus peuvent être administrés, dès l’apparition des symptômes et au plus tard dans les 48 heures suivant leur apparition. L’efficacité des antiviraux peut varier beaucoup, car certaines souches de virus y sont résistantes à divers degrés.
  • Bien des gens comptent sur les antibiotiques pour les guérir de maladies mineures. Or, les antibiotiques ne sont pas vraiment utiles pour soigner le rhume de cerveau. Les antibiotiques traitent les infections d’origine bactérienne et n’ont aucun effet sur les rhumes ou les grippes attribuables à des virus. Habituellement, les médecins prescrivent des antibiotiques lorsqu’il y a des signes évidents d’une infection bactérienne, par exemple au niveau des voies respiratoires.
  • Les médicaments sans ordonnance pour le rhume et la grippe peuvent aider à soulager les symptômes, mais ils ne guérissent pas l’infection et n’en réduisent pas la durée non plus. Ils peuvent provoquer divers effets secondaires; plusieurs entraînent de la somnolence et empêchent de fonctionner normalement.

Méthodes naturelles

Les préparations à base de zinc et la vitamine C ont été suggérées comme traitement du rhume, mais différentes échelles d'études ont des résultats différents d'efficacité. Il n'y a toujours pas de données concluantes qui démontrent que la prise de vitamine C  pendant de longues périodes et en grandes quantités peut être nocif. Trop de vitamine C peut occasionner une diarrhée sévère, un danger particulier pour les personnes âgées et les jeunes enfants. La récupération du rhume repose toujours sur notre propre mécanisme immunitaire inhérent à la lutte contre le virus.
Bien que, il existe des médicaments à base de plantes chinoises qui ont leurs propres avantages et une bonne fonction antivirus, il existe des méthodes de moxibustion qui sont d’une efficacités, rapidités redoutables.

XIAO ER TUINA
Un exemple de protocole de base: feijing, sanguan, tianmen, kang gong, taiyang, huangfeng ru dong, tianzhu.



LA MOXIBUSTION

La moxibustion chinoise AI JIU FA qui se traduit par : AI : armoise, JIU : cautériser, FA : méthode. Ce qui nous donne : ‘méthode de cautérisation par l’armoise’.

La moxibustion (application de chaleur par la combustion d'une plante) est originaire de Chine, mais dans les techniques japonaises de moxibustion celles ont été affinées au point qu'ils ont une signification complètement différente de l'original. Tout comme dans la moxibustion MTC comprise comme un élément de tonification et d’application de chaleur (yang) qui ne peut produire que de la chaleur (d'où les applications thermiques importantes peuvent effectivement causer des brûlures. Dans la conception japonaise de la moxibustion, l'effet premier  est la recherche de l’énergie calorifique douce dans ses applications et ainsi pouvoir être utilisé aussi bien pour la tonification que la dispersion.

L'application de la chaleur constitue l'une des techniques thérapeutiques les plus anciennes qui existent. Le moxa ou la moxibustion, consiste précisément en ceci : une application de chaleur à des fins thérapeutiques. Originaire de la Chine, elle a connu un grand développement durant la dynastie Ming (1 368-1 644 av. J.-C.) pendant laquelle elle était considérée comme la sœur de l'acupuncture. Elle serait arrivée plus tard au Japon où son application aurait atteint un degré élevé de raffinement.

Moxibustion avec plantes médicinales sans combustion


Cette technique de moxibustion est souvent appliquée tous les jours pendant un certain temps, le temps que le patient développe une réaction allergique sur la peau. S’il y a beaucoup de démangeaisons, brûlures et des rougeurs, le patient doit interrompre le traitement, au moins pendant un certain temps.

Les plantes sont souvent moulues finement et mélangées avec un liquide pour former une pâte épaisse. Elle doit être suffisamment épaisse pour qu’elle ne déborde pas du sparadrap.
  • Prendre un morceau de la taille d'un pois chiche ou une amande.
  • L’appliquer et couvrir avec de la gaze et du ruban adhésif. Ou mettre la substance dans le centre d'une bande auto-adhésive, mais être sûr que le bandage est assez grand.
  • Retirer la substance et laver régulièrement la région.
Rappels
Les patients souffrant de rhume devraient accorder plus d'attention à l'auto-protection:
1.    Appliquer la moxibustion plus régulièrement pour améliorer la capacité immunologique du corps, pratiquer une bonne hygiène sur le plan environnemental et personnel.
2.    Appliquer des patch médicamenteux sur Dazhui pour se protéger durant la saison Froide.
3.    S’accorder d’avantage de repos au moment de la fièvre, boire plus d'eau, et ne pas consommer d'aliments piquants, chauds, secs et huileux. Préférer un régime avec des aliments de nature douce.