dimanche 4 janvier 2015

FU ZHONG-FU TONG


Cette maladie est aussi appelée « coliques spasmodiques intestinales ». C'est la douleur abdominale fonctionnelle la plus courante de toutes les douleurs abdominales aiguës de l'enfant.
Cette maladie a comme caractéristique particulière que la douleur apparaît soudainement, va et vient ; mais entre deux poussées de douleur, il n'y a en général pas de signes corporels anormaux.

L'ETIOLOGIE ET LA PATHOGENIE

Suivant les connaissances actuelles, l'attaque des spasmes intestinaux est principalement liée aux trois facteurs suivants :
  • L'attaque externe des pervers, comme le froid ou la chaleur estivale ;
  • Le dérèglement alimentaire, comme la consommation excessive d'aliments crus et froids ou simplement des repas trop copieux ou la prise exagérée d'aliments qui causent l'accumulation de qi (gaz) dans l'intestin ;
  • Les parasites.
Ces facteurs peuvent causer le manque temporaire de sang au niveau de la paroi intestinale ou l'irritation du parasympathique, de sorte que le muscle lisse de l'estomac et de l'intestin est contracté, ce qui cause la douleur. Quand cette contraction est forte et bloque la circulation dans l'estomac et l'intestin, il peut y avoir le vomissement en même temps que la douleur. Après un moment, le muscle lisse contracté peut retrouver son état normal et la douleur disparaît — c'est ce qu'on appelle l'intermittence entre les crises. Mais si les pathogènes ne sont pas éliminés, la douleur peut réapparaître.

En cas d'attaque externe des pervers, les pervers bloquent la surface et l'enfant peut présenter des frissons et de la fièvre ; mais quand les pervers sont retenus au niveau de l'estomac et de l'intestin et causent des contractions des vaisseaux, c'est la douleur. Quand l'enfant est atteint de la chaleur estivale perverse, la chaleur se noue dans l'estomac et l'intestin, de sorte que la transmission est perturbée et que le qi de l'entraille fu est obstruée, ce qui peut aussi causer la douleur.

Quand l'enfant mange trop d'aliments crus et froids, le yang du centre est lésé, de sorte que le froid contracte et que le qi stagne, ce qui cause la douleur ; quand l'enfant est trop nourri, l'estomac et l'intestin sont lésés et le transport et la transformation sont perturbés, de sorte que les aliments (ou le lait) s'accumulent, ce qui cause la distension et la douleur abdominale.
Les manifestations 
L'attaque soudaine d'une douleur intermittente chez un enfant qui est en général de bonne santé, mais sans signes corporels anormaux pendant la période d'intermittence - est la caractéristique principale de cette maladie.

La douleur abdominale peut durer quelques minutes ou quelques dizaines de minutes. Elle va et vient, avec des attaques répétitives pendant une durée de quelques dizaines de minutes ou quelques heures et la douleur peut ne plus revenir. Mais chez certains enfants, les attaques répétitives de douleur peuvent durer plusieurs jours. Le niveau de gravité et la localisation de la douleur varient d'un cas à l'autre. Dans les cas sérieux, l'enfant peut hurler de douleur, se rouler et se tordre le corps.
La circonstance la plus courante est la douleur violente autour du nombril, ce qui veut dire qu'il s'agit des spasmes de l'intestin grêle. Quand la douleur se trouve au niveau de la partie latérale inférieure (soit à droite, soit à gauche) de l'abdomen, il s'agit de spasmes du gros intestin. Chez certains enfants, la douleur est causée par des spasmes de l'estomac, ce qui n'appartient pas aux spasmes intestinaux. Mais comme le mécanisme et les symptômes sont similaires, on peut traiter de la même façon.

Chez les petits enfants qui ne savent pas encore parler, quand la crise de douleur arrive, on peut voir qu'ils pleurent soudainement sans raison apparente, avec le teint rouge, la pâleur autour des lèvres, la tension au niveau de l'abdomen, les poings serrés, les membres inférieurs repliés et ramenés vers l'abdomen et les pieds froids, et ces signes vont et viennent pendant quelques dizaines de minutes ou quelques heures. Dans la plupart des cas, la douleur s'arrête après une évacuation de selles, un vomissement ou des flatulences et le jing shen de l'enfant se rétablit manifestement. En cas d'attaque externe de pervers, il peut y avoir en même temps la fièvre, la toux, etc.

Pour le bébé qui pleurent beaucoup et pour qui les parents ou les médecins ont diagnostiqué des «coliques» on doit examiner attentivement la façon dont cela se manifeste. S'il y a beaucoup de pleurs, troubles du sommeil et qu’il est grincheux, c'est probablement une manifestation d’un « kanmushisho » (concept traditionnel servant à décrire un ensemble de troubles du comportement, voire d’hyperactivité) dont il faudra traiter comme pour un syndrome de vide de yin du Foie. Toutefois, si la douleur est accompagnée de ballonnements abdominaux et de modification dans l’aspect des selles (selles pâteuses), il est probablement préférable de traiter le bébé comme pour un syndrome de vide de Rate.

DIFFERENCIATION DES SYNDROMES ET MASSAGE XIAO TUINA

Les spasmes par le froid vide
Symptômes :
  • teint pâle,
  • selles claires,
  • miction claire,
  • douleur abdominale qui peut être soulagée par la palpation
Principes thérapeutiques : tonifier le vide, réchauffer l'abdomen, arrêter la douleur.

Traitement : shouyinyang,  Yiwofeng, FuYinyang, Dujiao, Duqi,Sanguan-300 fois,Liufu-100 fois, Pijing, Zusanli.

Les spasmes par la plénitude chaleur
Symptômes :
  • teint rouge
  • constipation,
  • miction foncée et difficile,
  • douleur abdominale aggravée par la palpation

Principes thérapeutiques : clarifier la chaleur, purger la plénitude, arrêter la douleur.

Traitement : Yiwofeng, Fentuifa Shouyinyang, Weilaogong, Sihengwen, Liufu-300 fois       Dujiao (10x),Tianshu, Sanguan-100 fois, Tianheshui, Guiwei, Zusanli, dispersion du Qijiegu. 



Auriculothérapie : gros intestin- triple réchauffeur- Shen Men- système neurovégétatif- abdomen.